Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photos et Videos

Gen Tahir Guinassou:
Secretaire a la Defense de l'UFDD
  Vendredi 16.01.09 Tchad : Un commandant proche de la famille dictatoriale d’un secteur de 100 Toyota avec un effectif de 1500 éléments installé récemment sur l’axe Massaguet-N’goura sur ordre de Deby est en contact permanant avec les éléments de RFC. Veulent-ils rejoindre le RFC? Affaire à suivre… <> Malgré l’état dans lequel il était, Hinda la première dame a voulu et insisté que son mari donne une interview sur les ondes de RFI démentant les spéculations sur la santé de ce dernier mais le despote n’était pas en mesure de réaliser son intervention sur les antennes de la radio. Bye bye Deby. <> Jeudi 15.01.09 Tchad: L’occasion est en or pour le General le jeune Abderahim Bahar de renverser et remplacer son oncle le malade Idriss Deby a la mode Guinéenne et négocier avec la rébellion. Nous vous assurons le soutient de tous les jeunes et les tchadiennes et tchadiens vous seront reconnaissants. <> Le dictateur Idriss Deby semble avoir un malaise. Priez s’il vous plait pour qu’il ne se recouvre plus. Ameen. <> Avec la pénurie du fagot de bois et du charbon, plusieurs restaurants ferment leurs portes dont le reste utilisent le gaz pour la cuisine tout en élevant le prix de leurs plats. <> Mercredi 14.01.09 Tchad : Très cher(e) Ab. Votre question sur les identités des infiltrés est très pertinente et nous respectons votre curiosité. Nous craignons que la réponse à votre question compromettra la sécurité de nos envoyés et leurs informateurs car donner des précisions sur des informations très sensibles exposera les origines des ces renseignements. Tout ce qu’on puisse dire, cette personne est un officier supérieur dans l’Armée de Deby. Nous nous excusons de ne pas pouvoir vous satisfaire et nous vous remercions pour votre compréhension. <> Mardi 13.01.09 Tchad :La situation sécuritaire dans l'est est imprévisible avec des incidents isolés. Renforcement de la sécurité dans la zone de Dogdoré où des gendarmes supplémentaires ont été déployés ; des attaques de bandits (appartenant a la milice de Deby) ont forcé des ONG à se retirer laissant près de 30 000 déplacés sans aide. Epidémie de rougeole ; à la semaine 1 de 2009, un total de 345 nouveaux cas et 1 décès a été notifié. L'OMS appuie les activités de réponse. <> Un officier supérieur du rétrograde dictateur Idriss Deby dit qu’ils ont pu infiltrer beaucoup des espions dans la rébellion. Leur nombre dépasse une centaine de personnes. En tant que « rebelles », 21 parmi eux ont pu avoir une formation très avancée des armes sophistiquées et acquirent des informations très confidentielles. Une dizaine de ces infiltrés viennent de retourner á leur maitre en fouillant la rébellion par une voiture et perçant jusqu'à N’Djamena sans arrêt. <> Les cousins du dictateur tchadien Idriss Deby déguisés en coupeurs de route ont fait un massacre de plusieurs passagers tchadiens sur plusieurs voitures dans la région de Bokoro (Province de Chari-Baguirmi) pour les déposséder de leurs biens. <> Le dictateur Erythréen avait donné un « bon » conseil à son homologue le tyran tchadien Idriss Deby lors de sa dernière visite. « Si les civiles se mêlent de la politique, cela veut dire que leur ventre est plein. Comme plus de 99% des tchadiens ne vous aiment pas, il faut les plonger sans remord dans une terrible misère avec une souffrance aigue jusqu'à ce qu’ils arrêteront de parler de la politique » dit-il le retardé mental Erythréen Issayas Afeworrki. <> Le dictateur Deby, le sauvage au cerveau « d’argile » qui veut appliquer à la lettre ce conseil gratuit, est sur le point d’interdire l’importation du riz au Tchad dans les jours à venir dans le but de forcer les tchadiens à oublier de parler ou de se mêler de sa politique de régression et désolation. <> Première fois dans l’histoire du monde, des humains utilisent l’excrément d’ânes pour préparer leur thé. Le coût du sac d’excrément dépasse 4000 F cfa présentement à N’Djamena due à l’interdiction du charbon.
 

Recherche

Photos et Videos

CEMGA Gen Tahir WodjiCEMGA Adj UFDD Soumaine Boloki


La population de N'Djamena jubile

Adouma Hassaballah et ses hommes


Archives

Texte Libre

10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 16:49
Permettez-nous, chers sœurs et frères du Tchad de bien vouloir saisir la présente opportunité en ce terme de la présente mise au point de RTJ concernant de critiques personnelles émises de tout le temps à travers les Réseaux Sociaux contre de citoyennes et citoyens tchadiens autres que celles-là, ceux-ci, etc. qui seraient les seuls qui en pourraient peut-être les mériter.
Cela veut dire qu’on pourrait s’hasarder à insulter ou à critiquer toute personne qui soit responsable d’une collectivité institutionnelle quelconque qu’on l’accuserait de mauvaise gestion, peut-être, le mieux c’est de façon rationnelle et objective mais pas ces genres de critiques réservées contre de simples gens jusqu'à dans leur famille respective si on n’est pas vraiment payé par Idriss Deby pour cette sale mission de chercher à diviser les tchadiens.
Donc, c’est bel et bien Idriss Deby seul et sa seule personne, ni plus ni moins qui doit mériter toutes les critiques parce qu’il se croit comme un président divin du Tchad, pourtant qu’il ne mérite rien de positif en réalité. Mais en tant qu’un ‘Leader’ de tous les peuples, si l’on est bon ou mauvais, c’est seul le chef qui doit être « l’ordure de tout le monde » et qu’en doit mériter probablement n’importe quelles genres de critiques qu’on veut lui attribuer en étant mauvais ou mauvaise leader contre son propre pays.
Cependant, les tchadiennes et tchadiens n’écarterions pas également qu’il puisse y avoir des gens qui soient rémunérées effectivement par Idriss Deby en personne pour semer de zizanies au sein de toutes les couches sociales de communautés tchadiennes et c’est ce qui d’ailleurs arrange notre fennec de Bamina à dormir tranquillement. Par exemple,  mêmes certains de nos propres frères responsables et gestionnaires de Sites et de Blogs en feraient partie volontiers parce qu’en voilà la preuve en est qu’ils publient ces genres d’attaques personnelles et des insultes qui sont complètement immorales et à caractère même haineux à l’endroit des épouses, de sœurs, de frères, de filles, de oncles, etc. des autres.
 En tout état de cause, il n’est pas nécessaire de citer ici ni les noms de fautifs critiqueurs, ni non plus les noms de publicateurs ou les victimes mais ne serait-ce que mettre en garde toute personne tchadienne ou même étrangère de chercher à saper nos efforts pour l’unité totale de peuples du Tchad consentis par le sang de nos martyrs tombés aux Champs d’Honneur dans notre lutte commune de la résistance, à l’intérieur comme à l’extérieur, et surtout en ce moment très crucial pour notre Patrie.
Ici, personne n’est ni arbitre de quoique ce soit ou ni juge de personne, aucune intention de protéger quiconque du Tchad par rapport des uns aux autres, ni d’être de partie pris, ni de chercher à donner aucune leçon à personne mais juste n’apporter que notre contribution à la sensibilisation de nos sœurs et frères que le bon sens moral en dirait long à toute personne humaine de réfléchir mille fois à ce que l’on veut ou ne le veut pas en se mettant d’abord à la place de qui on voulait porter de critiques immorales contre. Qui est tombé du ciel sans avoir une mère, un père, une sœur, une tante, etc. ? Qu’on soit tchadien ou autre, noir, blanc, jaune ou rouge, qu’on se mette à la place des autres, qu’on partage le bien ou le mal des autres pour avoir au moins une toute petite idée de nos actions verbales ou écrites en direction de nos semblables. Pourquoi notre nature est si cruelle, égoïste et mystérieuse?
À titre d’exemple, voici une petite histoire rapportée par des gens sur la nature de l’homme: Dit-on qu’un jour le Président défunt Mobutu du Congo Zaïre qui ordonna son armée de mater, massacrer des enfants écoliers qui auraient protesté contre quelque chose. Ses sbires auraient attaqué les manifestants avec de bâtons, de gourdins, de matraques, etc. et auraient arrêté plusieurs dizaines, les auraient emprisonnés et torturés dont le Président Mobutu a beaucoup ri quand il avait vu comment ces enfants souffriraient de violences meurtrières sous les bottes de ses agents mais quelques jours seulement après ces incidents, il (Le Président Mobutu) a été vu par ses proches en train de pleurer comme un bébé affamé, comme si on a enlevé son œil parce qu’un de ses propres fils venait de mourir à la maison (son Palais Présidentiel) par suite tout simplement d’une brusque et courte maladie.
Imaginons vraiment la nature de l’homme; par exemple, voici ce qu’aurait dit le philosophe grec Aristote (384-322 B.C.E.): “A person is the best of all animals only when he has reached his full development, and the worst of all when divorced from justice and law.”(rapporté par Craig A. Lockard dans son livre intitulé: “Societies, Networks, and Transitions”). La seule question qu’on pourrait se poser dans notre mystérieuse nature, c’est ce qu’on dirait que la nature de l’homme n’a pas changé depuis au moins plus de 1500 ans mais apparemment s’empire d’une façon très grave et même évolue très dangereusement depuis lors jusqu’aujourd’hui 2013. 
Tchadiennes, Tchadiens, chers sœurs et frères, notre combat n’est et ne sera jamais de nous insulter à la longueur des années, à la longueur de mois, ni de jours, etc. mais bel et bien celui de notre unité contre le mal commun de notre Patrie le Tchad. D’où, nous supplierons à tous nos sœurs et frères tchadiens responsables et ou gestionnaires de Réseaux Sociaux de ne pas publier de critiques subjectives des uns contre les autres, parce que même les écrits de gens payées par Idriss Deby, on peut ne pas les rendre publics si vraiment nous voulons aller de l’avant pour l’avenir de notre pays. À bon entendeur le salut.
Korei Djimi Président de RTJ. Fait, le 9 Janvier 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Chari
commenter cet article

commentaires