Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photos et Videos

Gen Tahir Guinassou:
Secretaire a la Defense de l'UFDD
  Vendredi 16.01.09 Tchad : Un commandant proche de la famille dictatoriale d’un secteur de 100 Toyota avec un effectif de 1500 éléments installé récemment sur l’axe Massaguet-N’goura sur ordre de Deby est en contact permanant avec les éléments de RFC. Veulent-ils rejoindre le RFC? Affaire à suivre… <> Malgré l’état dans lequel il était, Hinda la première dame a voulu et insisté que son mari donne une interview sur les ondes de RFI démentant les spéculations sur la santé de ce dernier mais le despote n’était pas en mesure de réaliser son intervention sur les antennes de la radio. Bye bye Deby. <> Jeudi 15.01.09 Tchad: L’occasion est en or pour le General le jeune Abderahim Bahar de renverser et remplacer son oncle le malade Idriss Deby a la mode Guinéenne et négocier avec la rébellion. Nous vous assurons le soutient de tous les jeunes et les tchadiennes et tchadiens vous seront reconnaissants. <> Le dictateur Idriss Deby semble avoir un malaise. Priez s’il vous plait pour qu’il ne se recouvre plus. Ameen. <> Avec la pénurie du fagot de bois et du charbon, plusieurs restaurants ferment leurs portes dont le reste utilisent le gaz pour la cuisine tout en élevant le prix de leurs plats. <> Mercredi 14.01.09 Tchad : Très cher(e) Ab. Votre question sur les identités des infiltrés est très pertinente et nous respectons votre curiosité. Nous craignons que la réponse à votre question compromettra la sécurité de nos envoyés et leurs informateurs car donner des précisions sur des informations très sensibles exposera les origines des ces renseignements. Tout ce qu’on puisse dire, cette personne est un officier supérieur dans l’Armée de Deby. Nous nous excusons de ne pas pouvoir vous satisfaire et nous vous remercions pour votre compréhension. <> Mardi 13.01.09 Tchad :La situation sécuritaire dans l'est est imprévisible avec des incidents isolés. Renforcement de la sécurité dans la zone de Dogdoré où des gendarmes supplémentaires ont été déployés ; des attaques de bandits (appartenant a la milice de Deby) ont forcé des ONG à se retirer laissant près de 30 000 déplacés sans aide. Epidémie de rougeole ; à la semaine 1 de 2009, un total de 345 nouveaux cas et 1 décès a été notifié. L'OMS appuie les activités de réponse. <> Un officier supérieur du rétrograde dictateur Idriss Deby dit qu’ils ont pu infiltrer beaucoup des espions dans la rébellion. Leur nombre dépasse une centaine de personnes. En tant que « rebelles », 21 parmi eux ont pu avoir une formation très avancée des armes sophistiquées et acquirent des informations très confidentielles. Une dizaine de ces infiltrés viennent de retourner á leur maitre en fouillant la rébellion par une voiture et perçant jusqu'à N’Djamena sans arrêt. <> Les cousins du dictateur tchadien Idriss Deby déguisés en coupeurs de route ont fait un massacre de plusieurs passagers tchadiens sur plusieurs voitures dans la région de Bokoro (Province de Chari-Baguirmi) pour les déposséder de leurs biens. <> Le dictateur Erythréen avait donné un « bon » conseil à son homologue le tyran tchadien Idriss Deby lors de sa dernière visite. « Si les civiles se mêlent de la politique, cela veut dire que leur ventre est plein. Comme plus de 99% des tchadiens ne vous aiment pas, il faut les plonger sans remord dans une terrible misère avec une souffrance aigue jusqu'à ce qu’ils arrêteront de parler de la politique » dit-il le retardé mental Erythréen Issayas Afeworrki. <> Le dictateur Deby, le sauvage au cerveau « d’argile » qui veut appliquer à la lettre ce conseil gratuit, est sur le point d’interdire l’importation du riz au Tchad dans les jours à venir dans le but de forcer les tchadiens à oublier de parler ou de se mêler de sa politique de régression et désolation. <> Première fois dans l’histoire du monde, des humains utilisent l’excrément d’ânes pour préparer leur thé. Le coût du sac d’excrément dépasse 4000 F cfa présentement à N’Djamena due à l’interdiction du charbon.
 

Recherche

Photos et Videos

CEMGA Gen Tahir WodjiCEMGA Adj UFDD Soumaine Boloki


La population de N'Djamena jubile

Adouma Hassaballah et ses hommes


Archives

Texte Libre

29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 12:50

'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) a sélectionné les dix plus importants évènement dans le monde en 2011. Les voici, présentés par ordre chronologique.

1. Situation politique tumultueuse en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord

Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, après 23 ans de règne, a fui son pays et trouvé refuge en Arabie saoudite le 14 janvier, chassé par une vague de manifestations populaires.

La chute de Ben Ali a précédé l'éclatement de troubles dans plusieurs pays de la région, dont la Libye, l'Egypte, Baheïn, le Maroc, le Koweït, Oman, la Jordanie et l'Algérie.

Le 11 février, le président égyptien Hosni Moubarak a été contraint d'abandonner le pouvoir, après un règne de trois décennies.

Le 14 mars, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, ainsi que d'autres pays, sont intervenus militairement à Bahreïn pour y stabiliser la situation.

Le 19 mars, l'OTAN a lancé des raids sur la Libye, à la suite desquels les forces libyennes d'opposition au gouvernement n'ont cessé de grossir. Le conflit a finalement entraîné la chute du régime de Mouammar Kadhafi, lui-même abattu le 20 octobre.

Le 23 novembre, enfin, le président yeménite Ali Abdallah Saleh a signé un accord sur le transfert du pouvoir, s'engageant à quitter la présidence.

Le dénouement de la situation politique au Yémen reste largement imprévisible pour le moment. Ces pays d'Asie de l'Ouest et d'Afrique du Nord doivent maintenant faire face à une difficile période de transition politique.

2. La Chine devient la deuxième économie du monde en terme de PIB

L'économie chinoise a maintenu une croissance stable et rapide. En 2010, le BIP de la Chine a dépassé celui du Japon, accédant à la deuxième place mondiale après les Etats-Unis. Suite à son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) il y a dix ans, le développement de la Chine a profité au développement du monde, et réciproquement. De profonds changements sont intervenus dans la donne économique mondiale ; les pays en développement, la Chine en première ligne, ont vu leur position se renforcer de manière constante, apportant une contribution de plus en plus importante à la croissance de l'économie mondiale.

Le 14 avril, les dirigeants du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) se sont réunis à Sanya, dans l'île de Hainan, en Chine. L'Afrique du Sud s'est jointe à eux en tant que membre à part entière, marquant le premier élargissement du BRIC, qui se voit maintenant doté d'une représentativité plus large au niveau régional et sur l'échiquier économique mondial. La tendance des économies émergentes à pratiquer un redressement économique à caractère collectif s'est avérée de plus en plus marquée.

3. La crise de la dette en Europe et aux Etats-Unis affecte l'économie mondiale

Le 7 mars, l'agence de notation financière Moody's Investors Service a rabaissé la note de la dette grecque à B1. Depuis, la crise de la dette souveraine en Europe, qui avait commencé à fermenter en Grèce, n'a cessé de s'aggraver dans la zone euro, provoquant la chute de plusieurs gouvernements en Irlande, au Portugal, en Grèce, en Italie et en Espagne.

En août, l'agence Standard & Poor a revu à la baisse la note de la dette souveraine américaine à long terme, l'évaluant à AA+. C'est la première fois que les Etats-Unis perdent la note de AAA, la meilleure possible.

La crise de la dette en Europe et aux Etats-Unis a porté un coup dur à l'économie mondiale. C'est dans ce contexte que le mouvement "Occupy Wall Street" a éclaté le 17 septembre à New York, aux Etats-Unis, en signe de protestation contre le corporatisme et la corruption des structures financières. Les mouvements "d'occupation" ont par la suite essaimé dans plusieurs villes américaines ainsi que dans certains pays d'Europe, déclenchant ici et là des crises sociales.

4. Violent séisme suivi d'un tsunami et de fuites radioactives au Japon

Le 11 mars, un séisme de magnitude 9 a dévasté le nord-est du Japon, provoquant un gigantesque tsunami qui a fait 15 645 morts et 4 984 disparus.

La catastrophe a entraîné la fuite de substances radioactives en plusieurs points de la centrale nucléaire No 1 de Fukushima. Le gouvernement nippon a évalué la gravité de cet accident à 7, le niveau le plus élevé, au même rang que l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en 1986. 

La radioactivité dégagée par cet accident pourrait subsister pendant au moins 70 ans, selon les experts. Cet accident nucléaire a donné lieu à de vives inquiétudes dans le monde quant à la sécurité nucléaire.

5. Ben Laden abattu, Al-Qaïda gravement affectée

Le 1er mai, un commando de marine de l'armée américaine a pénétré au Pakistan à bord d'un hélicoptère et a lancé un raid contre le leader d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, à Abtabad, une ville montagneuse située à quelque 60 km au nord d'Islamabad, la capitale pakistanaise.

Le chef d'Al-Qaïda a été tué dans l'opération, infligeant un rude coup au réseau terroriste. Ben Laden était considéré par Washington comme le suspect No 1 des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, il y a tout juste dix ans.

6. L'indépendance du Soudan du Sud modifie la carte de l'Afrique

Suite au référendum organisé en janvier 2011 dans la partie sud du Soudan, selon les termes de l'"Accord de paix globale" signé en 2005 entre le nord et le sud du Soudan, le Sud s'est séparé officiellement du Soudan le 9 juillet, proclamant l'indépendance de la République du Soudan du Sud. C'est ainsi que ce pays, jadis le plus vaste d'Afrique, s'est vu divisé en deux, redessinant la carte du continent africain.

Le 14 juillet, la 56e Assemblé générale de l'ONU a approuvé à l'unanimité la résolution admettant la République du Soudan du Sud en tant que 193e pays membre des Nations unies.

7. Sécheresse et désastre humanitaire dans la Corne de l'Afrique

Une sécheresse d'une gravité encore jamais rencontrée depuis des dizaines d'années a sévi dans la Corne de l'Afrique ainsi que dans les pays alentours, comme le Kenya et l'Ouganda. Plus de 12,4 millions de personnes ont été touchées par la sécheresse et la famine.

La Somalie, très gravement frappée, a subi une tragédie humanitaire sans précédent depuis dix ans. Des conflits armés qui durent depuis des années, les prix exorbitants des denrées alimentaires et les changements climatiques ont été autant de facteurs qui ont contribué à cette terrible crise humanitaire. 

Le directeur général de l'Organisation pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), Jacques Diouf, a décrit la famine dans cette région comme "l'une des plus graves catastrophes humanitaires auxquelles le monde ait jamais fait face".

8. La population mondiale dépasse les 7 milliards d'habitants

Selon le rapport du Fonds des Nations unies pour la population, le nombre total des habitants de notre planète a atteint 7 milliards d'âmes le 31 octobre. Ce chiffre prouve que les progrès scientiques et le développement économique ont permis l'allongement de l'espérance de vie dans le monde, mais cet accroissement démographique fait également peser un lourd fardeau sur les ressources mondiales et sur l'environnement.

Les problèmes posés par le vieillissement de la population, la sécurité alimentaire, l'éducation, la santé et l'emploi sont autant de défis de taille auxquels l'Humanité va devoir faire face. Le contrôle rationnel de la croissance démographique est un problème que tous les pays du monde devront impérativement résoudre s'ils veulent pouvoir poursuivre leur développement durable.

9. Antagonismes entre l'Iran et l'Occident sur la question du nucléaire iranien

Le 8 novembre, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a indiqué dans son rapport que l'Iran avait, au moins jusqu'en 2003, élaboré un programme visant à développer des armes nucléaires et avait procédé à des essais préliminaires à cet effet.

En dépit du démenti catégorique de Téhéran, les puissances occidentales, Etats-Unis, Grande-Bretagne et France en tête, ont annoncé des sanctions plus sévères contre l'Iran. Le sentiment anti-occidental est monté d'un cran en Iran, et des manifestants sont allés jusqu'à prendre d'assaut l'ambassade britannique en Iran ainsi que d'autres représentations diplomatiques, le 29 novembre, provoquant un soudain regain de tension sur la question nucléraire iranienne.

10. Décès du dirigeant suprême de la RPDC

Le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Jong II, est décédé le 17 décembre, des suites d'un "grand surmenage mental et physique".

Pyongyang a annoncé le 19 décembre la mise en place d'un comité d'Etat chargé des funérailles, avec à sa tête Kim Jong Un, troisième fils du défunt dirigeant et vice-président de la Commission militaire centrale du Parti des Travailleurs de la RPDC.

Pyongyang a également publié une "Lettre à tous les membres du Parti, à tous les officiers et soldats de l'armée populaire et au peuple tout entier", soulignant que la disparition brusque du camarade Kim Jong II était "la plus grande des pertes pour le Parti et pour la Révolution en RPDC, et la plus grande des douleurs pour le peuple et la nation toute entière".

Un appel à l'unité a été lancé à tous les membres du Parti, à tous les officiers et combattants de l'armée et au peuple dans son ensemble, les exhortant à "se dévouer au commandement du respecté camarade Kim Jong Un".

 

http://french.cri.cn/621/2011/12/29/301s265893.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Chari
commenter cet article

commentaires