Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photos et Videos

Gen Tahir Guinassou:
Secretaire a la Defense de l'UFDD
  Vendredi 16.01.09 Tchad : Un commandant proche de la famille dictatoriale d’un secteur de 100 Toyota avec un effectif de 1500 éléments installé récemment sur l’axe Massaguet-N’goura sur ordre de Deby est en contact permanant avec les éléments de RFC. Veulent-ils rejoindre le RFC? Affaire à suivre… <> Malgré l’état dans lequel il était, Hinda la première dame a voulu et insisté que son mari donne une interview sur les ondes de RFI démentant les spéculations sur la santé de ce dernier mais le despote n’était pas en mesure de réaliser son intervention sur les antennes de la radio. Bye bye Deby. <> Jeudi 15.01.09 Tchad: L’occasion est en or pour le General le jeune Abderahim Bahar de renverser et remplacer son oncle le malade Idriss Deby a la mode Guinéenne et négocier avec la rébellion. Nous vous assurons le soutient de tous les jeunes et les tchadiennes et tchadiens vous seront reconnaissants. <> Le dictateur Idriss Deby semble avoir un malaise. Priez s’il vous plait pour qu’il ne se recouvre plus. Ameen. <> Avec la pénurie du fagot de bois et du charbon, plusieurs restaurants ferment leurs portes dont le reste utilisent le gaz pour la cuisine tout en élevant le prix de leurs plats. <> Mercredi 14.01.09 Tchad : Très cher(e) Ab. Votre question sur les identités des infiltrés est très pertinente et nous respectons votre curiosité. Nous craignons que la réponse à votre question compromettra la sécurité de nos envoyés et leurs informateurs car donner des précisions sur des informations très sensibles exposera les origines des ces renseignements. Tout ce qu’on puisse dire, cette personne est un officier supérieur dans l’Armée de Deby. Nous nous excusons de ne pas pouvoir vous satisfaire et nous vous remercions pour votre compréhension. <> Mardi 13.01.09 Tchad :La situation sécuritaire dans l'est est imprévisible avec des incidents isolés. Renforcement de la sécurité dans la zone de Dogdoré où des gendarmes supplémentaires ont été déployés ; des attaques de bandits (appartenant a la milice de Deby) ont forcé des ONG à se retirer laissant près de 30 000 déplacés sans aide. Epidémie de rougeole ; à la semaine 1 de 2009, un total de 345 nouveaux cas et 1 décès a été notifié. L'OMS appuie les activités de réponse. <> Un officier supérieur du rétrograde dictateur Idriss Deby dit qu’ils ont pu infiltrer beaucoup des espions dans la rébellion. Leur nombre dépasse une centaine de personnes. En tant que « rebelles », 21 parmi eux ont pu avoir une formation très avancée des armes sophistiquées et acquirent des informations très confidentielles. Une dizaine de ces infiltrés viennent de retourner á leur maitre en fouillant la rébellion par une voiture et perçant jusqu'à N’Djamena sans arrêt. <> Les cousins du dictateur tchadien Idriss Deby déguisés en coupeurs de route ont fait un massacre de plusieurs passagers tchadiens sur plusieurs voitures dans la région de Bokoro (Province de Chari-Baguirmi) pour les déposséder de leurs biens. <> Le dictateur Erythréen avait donné un « bon » conseil à son homologue le tyran tchadien Idriss Deby lors de sa dernière visite. « Si les civiles se mêlent de la politique, cela veut dire que leur ventre est plein. Comme plus de 99% des tchadiens ne vous aiment pas, il faut les plonger sans remord dans une terrible misère avec une souffrance aigue jusqu'à ce qu’ils arrêteront de parler de la politique » dit-il le retardé mental Erythréen Issayas Afeworrki. <> Le dictateur Deby, le sauvage au cerveau « d’argile » qui veut appliquer à la lettre ce conseil gratuit, est sur le point d’interdire l’importation du riz au Tchad dans les jours à venir dans le but de forcer les tchadiens à oublier de parler ou de se mêler de sa politique de régression et désolation. <> Première fois dans l’histoire du monde, des humains utilisent l’excrément d’ânes pour préparer leur thé. Le coût du sac d’excrément dépasse 4000 F cfa présentement à N’Djamena due à l’interdiction du charbon.
 

Recherche

Photos et Videos

CEMGA Gen Tahir WodjiCEMGA Adj UFDD Soumaine Boloki


La population de N'Djamena jubile

Adouma Hassaballah et ses hommes


Archives

Texte Libre

26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 17:08

Par Talha Mahamat Allim

Genève, Suisse.


Dans quelques jours InchaAllah, la Communauté musulmane accueillera dans la ferveur spirituelle le mois béni de Ramadan 1434 correspondant à l’année 2013. C’est à la fois un hôte de marque et une des meilleures et des plus belles écoles de la vie. Chaque année, pendant un mois, des musulmanes et des musulmans à travers le monde jeûnent, non seulement pour respecter la prescription divine dans la sincérité de l’intention et la conformité des enseignements du Prophète de l'Islam, mais surtout, par une méditation intense et pieuse élever la perspective de leurs aspirations spirituelles au-delà de son horizon limité. L’objectif étant d’accéder à une véritable quête spirituelle pour obtenir l’agrément d'Allah et l'apaisement intérieure.  


Dans un monde où les liens sociaux se détraquent, où les repères sont constamment brouillés et où le matériel devient la référence, le mois béni de Ramadan offre une autre vision que celle dominante et fournit des moyens permettant de mieux faire face aux épreuves et incertitudes du monde actuel. En faisant du jeûne une opportunité pour croître dans la prière, la réflexion, la soumission, la justice, la générosité…, le musulman renforce sa foi en Dieu, fortifie son sens spirituel, édifie sa personnalité et fortifie également son esprit.  


Cette expérience intense dans le sacrifice de soi, la discipline des désirs et la proximité avec Dieu appelle le musulman à en faire une pratique essentielle, non seulement pendant ce mois, mais durant toute sa vie. C’est une évidence de dire que le mois de Ramadan qui occupe une place toute particulière dans l’Islam, constitue un Trésor inestimable d’opportunités de récolter toutes sortes des bienfaits (hassanats), et surtout de s’élever dans l’excellence (Al-ihsâne) en ayant constamment la présence d’Allah dans son esprit. Il s’agit ici de se rapprocher davantage d’Allah par le cœur, l’esprit, la pratique et le culte.


Comme chaque année, nous essayerons InchaAllah ensemble de s’enrichir mutuellement et de vous faire profiter de ses bienfaits au travers de nos contributions modestes. 


A l’évidence, l’exercice spirituel que procure le jeûne du mois béni de Ramadan nous rappelle simplement que nous ne sommes pas maîtres de nous-mêmes, mais de simples créatures d'Allah et que nous Lui appartenons. Cet exercice nous rappelle que finalement nous ne sommes que de passagers sur cette terre. Tout croyant sait qu’à Dieu appartient ce qu’il a repris et à Lui appartient ce dont il a fait don. Et toute chose a, auprès de Lui, un terme bien déterminé. Beaucoup d’entre nous oublient cela et souvent on est emporté par les délices de la vie et le charme des attractions mondaines. Que vaut la durée du temps, si nous ne savons pas apprécié chaque instant qui la compose! 


Dans un hadith rapporté par Muslim, le Prophète de l’Islam disait que : « Allah ne considère pas vos apparences mais vos cœurs et vos œuvres. » Le travail qui incombe à chacun de nous, plus spécifiquement durant ce mois béni de Ramadan, est d'améliorer nos cœurs et nos œuvres pour les rapprocher des prescriptions divines. 


Il convient de souligner que le mois de Ramadan est la seule période de l’année où les portes du Paradis sont largement ouvertes, celles de l’Enfer bouclées, les issues de secours éclairées et fonctionnelles à tout temps, le pardon d’Allah permanent, les Anges de miséricorde instruits pour épauler les faiseurs de bien sur la Voie d’Allah, et Satan et ses bataillons ligotés et rendus désamorcés. Quelle aubaine ! C'est aussi un mois dont le début est miséricorde, le milieu est pardon et dont la fin est affranchissement du feu de l'Enfer.


  

Comment ne pas profiter des multiples bienfaits de ce mois qui jouit d'un statut unique de béni (Moubarak) et qui englobe à lui tout seul toute forme de merveille et de bénédiction si on se réfère simplement à la nuit bénie qu'il renferme (verset 2, sourate 44) et le symbole de la descente du Qur'àn dont il est témoin (sourate 97). Il demeure donc le creuset de la guidance, de la clarté, du chemin de la piété, du pardon et de la miséricorde d'Allah.


  

A noter qu’il est fortement recommandé au croyant de formuler pendant cette période, la célèbre invocation du Prophète de l'Islam ci-après : "Allahouma que ce mois soit une période d'adoration de Ta grandeur, de pratique agrée, de lecture du Qur'àn,  d’œuvre de bienfaisance sans ostentation ni orgueil, de pardon, de tolérance et de miséricorde entre les serviteurs et entre Toi et les serviteurs".


Les enseignements du Qur’àn et de la Sunna du Prophète Muhammad sont plein de bon sens et constituent un meilleur bagage pour ne pas se laisser séduire par le charme des attractions mondaines et ainsi se préparer dès maintenant à l’ultime rencontre avec Allah. Gardons à l’esprit qu’on doit rendre des comptes et rappelons qu’on peut retarder un voyage, on peut annuler un rendez-vous, mais on ne peut ni annuler ni reporter la mort. Mettons à profit notre vie, dans tous ses aspects pour laisser quelque chose de constructif à la postérité. 


Comme disait un frère en Islam, l'exemple de l'être humain dans cette vie est celui d'un commerçant qui a pour capital sa vie, pour bénéfices ses bons actes et pour pertes ses péchés. Et ce n'est qu'au Jour du jugement que le bilan sera établi. Celui qui sera écarté loin du Feu, et introduit au Paradis, aura certainement remporté le succès. Et quel excellent succès ! Qu'Allah fortifie notre foi sur le droit chemin et Nous fasse partie de de celles et ceux qui remportent cet excellent succès. 


D’avance, je souhaite à toutes et à tous  un Excellent mois béni de Ramadan dans la paix, la santé et la piété. Qu’Allah répande sur nous sa miséricorde et nous permette de passer ce mois de Ramadan dans le summum de la piété et de l’adoration.


Fi Amanillah. Assimah.

Talha Mahamat Allim

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Chari
commenter cet article

commentaires