Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photos et Videos

Gen Tahir Guinassou:
Secretaire a la Defense de l'UFDD
  Vendredi 16.01.09 Tchad : Un commandant proche de la famille dictatoriale d’un secteur de 100 Toyota avec un effectif de 1500 éléments installé récemment sur l’axe Massaguet-N’goura sur ordre de Deby est en contact permanant avec les éléments de RFC. Veulent-ils rejoindre le RFC? Affaire à suivre… <> Malgré l’état dans lequel il était, Hinda la première dame a voulu et insisté que son mari donne une interview sur les ondes de RFI démentant les spéculations sur la santé de ce dernier mais le despote n’était pas en mesure de réaliser son intervention sur les antennes de la radio. Bye bye Deby. <> Jeudi 15.01.09 Tchad: L’occasion est en or pour le General le jeune Abderahim Bahar de renverser et remplacer son oncle le malade Idriss Deby a la mode Guinéenne et négocier avec la rébellion. Nous vous assurons le soutient de tous les jeunes et les tchadiennes et tchadiens vous seront reconnaissants. <> Le dictateur Idriss Deby semble avoir un malaise. Priez s’il vous plait pour qu’il ne se recouvre plus. Ameen. <> Avec la pénurie du fagot de bois et du charbon, plusieurs restaurants ferment leurs portes dont le reste utilisent le gaz pour la cuisine tout en élevant le prix de leurs plats. <> Mercredi 14.01.09 Tchad : Très cher(e) Ab. Votre question sur les identités des infiltrés est très pertinente et nous respectons votre curiosité. Nous craignons que la réponse à votre question compromettra la sécurité de nos envoyés et leurs informateurs car donner des précisions sur des informations très sensibles exposera les origines des ces renseignements. Tout ce qu’on puisse dire, cette personne est un officier supérieur dans l’Armée de Deby. Nous nous excusons de ne pas pouvoir vous satisfaire et nous vous remercions pour votre compréhension. <> Mardi 13.01.09 Tchad :La situation sécuritaire dans l'est est imprévisible avec des incidents isolés. Renforcement de la sécurité dans la zone de Dogdoré où des gendarmes supplémentaires ont été déployés ; des attaques de bandits (appartenant a la milice de Deby) ont forcé des ONG à se retirer laissant près de 30 000 déplacés sans aide. Epidémie de rougeole ; à la semaine 1 de 2009, un total de 345 nouveaux cas et 1 décès a été notifié. L'OMS appuie les activités de réponse. <> Un officier supérieur du rétrograde dictateur Idriss Deby dit qu’ils ont pu infiltrer beaucoup des espions dans la rébellion. Leur nombre dépasse une centaine de personnes. En tant que « rebelles », 21 parmi eux ont pu avoir une formation très avancée des armes sophistiquées et acquirent des informations très confidentielles. Une dizaine de ces infiltrés viennent de retourner á leur maitre en fouillant la rébellion par une voiture et perçant jusqu'à N’Djamena sans arrêt. <> Les cousins du dictateur tchadien Idriss Deby déguisés en coupeurs de route ont fait un massacre de plusieurs passagers tchadiens sur plusieurs voitures dans la région de Bokoro (Province de Chari-Baguirmi) pour les déposséder de leurs biens. <> Le dictateur Erythréen avait donné un « bon » conseil à son homologue le tyran tchadien Idriss Deby lors de sa dernière visite. « Si les civiles se mêlent de la politique, cela veut dire que leur ventre est plein. Comme plus de 99% des tchadiens ne vous aiment pas, il faut les plonger sans remord dans une terrible misère avec une souffrance aigue jusqu'à ce qu’ils arrêteront de parler de la politique » dit-il le retardé mental Erythréen Issayas Afeworrki. <> Le dictateur Deby, le sauvage au cerveau « d’argile » qui veut appliquer à la lettre ce conseil gratuit, est sur le point d’interdire l’importation du riz au Tchad dans les jours à venir dans le but de forcer les tchadiens à oublier de parler ou de se mêler de sa politique de régression et désolation. <> Première fois dans l’histoire du monde, des humains utilisent l’excrément d’ânes pour préparer leur thé. Le coût du sac d’excrément dépasse 4000 F cfa présentement à N’Djamena due à l’interdiction du charbon.
 

Recherche

Photos et Videos

CEMGA Gen Tahir WodjiCEMGA Adj UFDD Soumaine Boloki


La population de N'Djamena jubile

Adouma Hassaballah et ses hommes


Archives

Texte Libre

6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 02:38

 

Après une semaine de Jeux, la délégation britannique a déjà fait le plein de médailles d'or dans une belle euphorie.

Londres

Ils s'en souviendront longtemps de ce « Magic Saturday ». En l’espace d’une heure, dans un stade olympique en fusion, Jessica Ennis, la « poster girl » dont l’effigie s’affiche partout à Londres depuis des semaines, Greg Rutherford et Mo Farah ont fait chavirer le cœur des sujets de Sa Majesté. «  Heroes just for one day », tonnait la sono du stade pour une grande première dans l’histoire de l’athlétisme britannique, jamais autant régalé en une journée.

Attendue, « Jess » a remporté l’heptathlon le plus relevé de l’histoire (treize athlètes au-dessus des 6 300 points), devenant la 5e performeuse de tous les temps (6 955 points). Dans le bac à sable, Greg Rutherford en finissait alors avec un concours de la longueur peu enlevé. Mais qu’importe ! Ce fils et petit-fils de footballeurs d’Arsenal a comblé un manque vieux de presque 50 ans (l’or de Lynn Davies, en 1964). La liesse (110 décibels estimés) n’était pas retombée que Mo Farah devenait le fossoyeur des rêves de légende de Kenenisa Bekele sur 10 000 m (27’30’’42) en offrant à son pays d’adoption (né en Somalie, il est arrivé en Angleterre à 8 ans) un premier titre sur cette distance.

À deux ans des Jeux de Londres, l’athlétisme britannique avait confié les clés de la maison à un Néerlandais, Charles Van Commenee, celui qui avait cornaqué l’Anglaise Denise Lewis, championne olympique de l’heptathlon en 2000 à Sydney. L’homme à poigne a quelque peu bousculé les habitudes de la fédération. Deux ans n’étaient pas de trop pour tenter un « miracle », organiser l’encadrement, travailler sur les dossiers de tous les candidats à une médaille olympique. « Nous ne possédons plus autant de talents que dans les années 1980. Alors, nous devrons savoir en tirer le maximum », avait-il alors confié aux médias britanniques.

Bilan doré
Charles Van Commenee n’a pas travaillé seul. Son bras droit, recruté à prix d’or, n’est autre que l’Américain Dan Pfaff, qui avait conduit le Canadien Donovan Bailey au titre olympique sur 100 m en 1996 et travaillé aux côtés de Carl Lewis. C’est lui qui œuvra dans le centre d’entraînement national, installé non loin de Londres, pour s’assurer que les meilleurs athlètes britanniques arrivent avec leur potentiel intact. Et l’objectif de ces deux fortes personnalités étrangères avait été placé à hauteur de huit médailles, dont un titre. Une ambition jugée bien modeste par les médias britanniques.

Trois titres, c’est déjà le bilan doré des Jeux d’Athènes, marqués par Kelly Holmes, seule athlète britannique à réaliser un doublé aux Jeux, sur 800 m et 1 500 m. C’est également les résultats des Jeux exceptionnels de 1984 (3 or, 6 argent, 7 bronze), qui consacra le double champion du 1 500 m, Sebastian Coe, grand organisateur de ces Jeux. Et c’est à une unité des Jeux de 1980, 1964 et 1920. Troisième nation au nombre des médailles dans l’histoire des Jeux, la Grande-Bretagne est lancée pour une collection historique. Dès hier soir, Christine Ohuruogu, née à quelques encablures du stade, défendait son titre olympique du 400 m, la jeune perchiste Holly Bleasdale jouera crânement sa chance ce soir et le « bad boy » du triple saut Phillips Idowu, médaillé d’argent à Pékin, entre en scène demain. Celui que Charles Van Commenee a surnommé « l’homme invisible » effacera la polémique ayant entouré sa disparition et son silence la semaine dernière en grimpant encore d’une marche sur le podium olympique. 

Les JO en images

Kate-Middleton_full_diapos_large

A LIRE AUSSI

 

http://londres-2012.sport24.com/jeux-olympiques/londres-2012/actualites/la-grande-bretagne-lancee-pour-une-collection-historique-575456

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Chari
commenter cet article

commentaires