Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photos et Videos

Gen Tahir Guinassou:
Secretaire a la Defense de l'UFDD
  Vendredi 16.01.09 Tchad : Un commandant proche de la famille dictatoriale d’un secteur de 100 Toyota avec un effectif de 1500 éléments installé récemment sur l’axe Massaguet-N’goura sur ordre de Deby est en contact permanant avec les éléments de RFC. Veulent-ils rejoindre le RFC? Affaire à suivre… <> Malgré l’état dans lequel il était, Hinda la première dame a voulu et insisté que son mari donne une interview sur les ondes de RFI démentant les spéculations sur la santé de ce dernier mais le despote n’était pas en mesure de réaliser son intervention sur les antennes de la radio. Bye bye Deby. <> Jeudi 15.01.09 Tchad: L’occasion est en or pour le General le jeune Abderahim Bahar de renverser et remplacer son oncle le malade Idriss Deby a la mode Guinéenne et négocier avec la rébellion. Nous vous assurons le soutient de tous les jeunes et les tchadiennes et tchadiens vous seront reconnaissants. <> Le dictateur Idriss Deby semble avoir un malaise. Priez s’il vous plait pour qu’il ne se recouvre plus. Ameen. <> Avec la pénurie du fagot de bois et du charbon, plusieurs restaurants ferment leurs portes dont le reste utilisent le gaz pour la cuisine tout en élevant le prix de leurs plats. <> Mercredi 14.01.09 Tchad : Très cher(e) Ab. Votre question sur les identités des infiltrés est très pertinente et nous respectons votre curiosité. Nous craignons que la réponse à votre question compromettra la sécurité de nos envoyés et leurs informateurs car donner des précisions sur des informations très sensibles exposera les origines des ces renseignements. Tout ce qu’on puisse dire, cette personne est un officier supérieur dans l’Armée de Deby. Nous nous excusons de ne pas pouvoir vous satisfaire et nous vous remercions pour votre compréhension. <> Mardi 13.01.09 Tchad :La situation sécuritaire dans l'est est imprévisible avec des incidents isolés. Renforcement de la sécurité dans la zone de Dogdoré où des gendarmes supplémentaires ont été déployés ; des attaques de bandits (appartenant a la milice de Deby) ont forcé des ONG à se retirer laissant près de 30 000 déplacés sans aide. Epidémie de rougeole ; à la semaine 1 de 2009, un total de 345 nouveaux cas et 1 décès a été notifié. L'OMS appuie les activités de réponse. <> Un officier supérieur du rétrograde dictateur Idriss Deby dit qu’ils ont pu infiltrer beaucoup des espions dans la rébellion. Leur nombre dépasse une centaine de personnes. En tant que « rebelles », 21 parmi eux ont pu avoir une formation très avancée des armes sophistiquées et acquirent des informations très confidentielles. Une dizaine de ces infiltrés viennent de retourner á leur maitre en fouillant la rébellion par une voiture et perçant jusqu'à N’Djamena sans arrêt. <> Les cousins du dictateur tchadien Idriss Deby déguisés en coupeurs de route ont fait un massacre de plusieurs passagers tchadiens sur plusieurs voitures dans la région de Bokoro (Province de Chari-Baguirmi) pour les déposséder de leurs biens. <> Le dictateur Erythréen avait donné un « bon » conseil à son homologue le tyran tchadien Idriss Deby lors de sa dernière visite. « Si les civiles se mêlent de la politique, cela veut dire que leur ventre est plein. Comme plus de 99% des tchadiens ne vous aiment pas, il faut les plonger sans remord dans une terrible misère avec une souffrance aigue jusqu'à ce qu’ils arrêteront de parler de la politique » dit-il le retardé mental Erythréen Issayas Afeworrki. <> Le dictateur Deby, le sauvage au cerveau « d’argile » qui veut appliquer à la lettre ce conseil gratuit, est sur le point d’interdire l’importation du riz au Tchad dans les jours à venir dans le but de forcer les tchadiens à oublier de parler ou de se mêler de sa politique de régression et désolation. <> Première fois dans l’histoire du monde, des humains utilisent l’excrément d’ânes pour préparer leur thé. Le coût du sac d’excrément dépasse 4000 F cfa présentement à N’Djamena due à l’interdiction du charbon.
 

Recherche

Photos et Videos

CEMGA Gen Tahir WodjiCEMGA Adj UFDD Soumaine Boloki


La population de N'Djamena jubile

Adouma Hassaballah et ses hommes


Archives

Texte Libre

9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 01:17
Par Talha Mahamat Allim
Genève, Suisse.
 
Un frère en Islam disait que, dans cette vie, l’exemple de l’être humain est celui d’un commerçant qui a pour capital sa vie, pour bénéfices ses bons actes et pour pertes ses péchés. Et ce n’est qu’au Jour du Jugement que le bilan sera établi. Celui qui sera écarté loin du Feu, et introduit au Paradis, aura certainement remporté le succès. Et quel excellent succès. De ce point de vue, l’éthique musulmane se fonde moins sur la peur de l’autorité que sur la conscience intime que Dieu nous observe mieux que quiconque, et qu’IL connaît parfaitement nos intentions. Seul ce rapport direct avec notre Créateur peut nous conduire à une reforme sincère et authentique de notre comportement. La vie parmi les hommes ne doit pas nous faire oublier le retour, un jour. « Nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons. » (S.2 ; V156).
 
Dans cette logique de la recherche permanente de l’agrément de Dieu, le mois béni de Ramadan demeure une période où se concentrent le plus, tous les devoirs d’adoration d’Allah Souhanahou Wa Tâalà et de la pratique de la religion aussi bien en pensées qu’en paroles et en actes. Cette concentration d’actes d’adoration a un impact important sur la vie du croyant. Elle élève le croyant pratiquant sur un piédestal supérieur, mais surtout le conditionne dans la Voie de la Lumière d’Allah en purifiant son cœur, renforçant ses organes, allégeant son corps, vidant son ego (nafs) de tout orgueil et lui donnant cette force spirituelle. Il convient de rappeler l’exceptionnelle faveur de ces dix derniers jours de Ramadan parmi lesquels figure très souvent la sublime et inestimable Nuit de la Destinée (Laylatul Qadr) dont la cote, à l’échelle des actes d’adoration d’Allah, dépasse celle de 83 ans de pratique religieuse. Comment laisser passer une opportunité pareille qui, en plus de cette cote, est aussi primée d’autres faveurs non moins importantes.
 
Laylatul Qadr est une nuit exceptionnelle. Elle constitue une vertu de plus du mois de Ramadan. C’est la nuit de l’événement sublime : la révélation et la descente du Qur’an, le miracle qui a façonné l’histoire de l’humanité. Dieu le Très-Haut dit dans le Qur’an : « En vérité, Nous avons révélé le Qur’an dans la nuit d’Al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’al-Qadr ? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube ». C’est aussi au cours de cette Nuit que nos œuvres et les bienfaits dont nous jouirons pendant toute une année seront prédestinés.
 
La Nuit d’Al-Qadr n’est pas déterminée précisément mais la grande majorité des savants la situe dans l’une des nuits impaires de la dernière décade du mois de Ramadan. De nombreux hadices authentiques confirment cette orientation. Dans ce sens, un hadice du Prophète Muhammad (Qu’Allah l’élève davantage en grade et préserve sa communauté de ce que le messager craint pour elle) indique : "Cherchez la nuit du Destin parmi les nuits impaires de la dernière décade du mois de Ramadan " [c’est-à-dire la nuit dont le lendemain correspond au 21, 23, 25, 27 ou 29 du mois de Ramadan].
 
La sagesse de l’indétermination de cette nuit réside dans le fait de devoir accomplir des veillées pieuses chaque nuit (prières surérogatoires, invocations, lecture du Qur’an...) et, de ce fait, d’adorer davantage son Seigneur. Les savants musulmans, dans leur majorité, s’accordent pour affirmer que la Nuit d’Al-Qadr correspond plus précisément à la 27ème nuit du mois de Ramadan. Pour l’année 2012, la 27ème nuit correspond à la nuit située entre le mardi 14 août 2012 et le mercredi 15 août 2012.
 
Notre dame Aïsha (qu’Allah l’agrée) rapporte que : « Lorsque arrivaient les dix derniers jours du mois de Ramadan, le Prophète passait ses nuits à prier, il réveillait sa famille afin qu’elle ne rate pas les bénédictions et les miséricordes qui y descendent à flot, redoublait de piété et s’abstenait de toute relation charnelle. » Aussi, il est fortement conseillé durant cette Nuit d’Al-Qadr de réciter autant de fois que possible la formule ci-après recommandée par le Prophète (Sallalahou Alayhi Wa sâllâm). Allahouma innaka afouwoun karîmoun touhibboul afwa fahfou annî.
Ce qui signifie : Seigneur ! Tu es Indulgent et Tu aimes l’indulgence, sois Indulgent à mon égard. L’incitation à invoquer Dieu en ces termes s’explique par le fait que l’immensité de nos péchés ne saurait être effacée sans le pardon et l’indulgence d’Allah Souhanahou Wa Tâalà. Selon un autre hadice du Prophète de l’Islam, la célébration de la Laylatul Qadr en groupe conduit à la félicité, au remplissage du compteur par des bienfaits (hassanâts) pour plus de 83 ans et la rétribution d’Allah que nul ne peut anticiper ou imaginer dans ce monde et dans l’autre.
 
Nous prions Allah le Très miséricordieux de nous faire profiter de cette Sublime Nuit d’Al-Qadr et de nous donner la force spirituelle et physique pour que nous empruntions la voie de sa promesse et restions dans sa Guidance afin de ne plus sortir du cercle des bénéficiaires de Sa Faveur, de Sa Sagesse et de Sa Lumière. Aussi, nous demandons à Allah de nous accorder la sincérité dans nos actes accomplis pour Son agrément, de nous maintenir dans l’Islam et la Foi jusqu’à la mort et de nous faire entrer au Paradis sans châtiment. Amin.
 
Talha Mahamat Allim

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Chari
commenter cet article

commentaires